Les objectifs du projet PROMESS

Le Sénégal compte 14 millions d’habitants dont 50% d'urbains. Le taux d’analphabétisme est de 40%, celui du chômage de 35%, touchant plus les jeunes qui sont 81% de la population. Les zones rurales sont les plus touchées et ne bénéficient pas d'accès aux services de base, 72% des ruraux n'ayant pas accès à l'électricité par exemple. La conjonction des ces phénomènes nourrit les dynamiques d'exode et de migration.

Depuis 2012, le Sénégal a entamé sa transition énergétique qui veut faire passer les énergies renouvelables de 10 à 25% d’ici 2025. Former et accompagner des techniciens et entrepreneurs en solaire photovoltaïque à destination du milieu rural est donc une opportunité de création d’emplois et d’amélioration des conditions de vie pour les populations. PROMESS permet aux ménages ruraux, le souhaitant, d'accéder à la technologie photovoltaïque avec la possibilité d'entretenir les installations par des techniciens locaux. 

Installé à Thiès, dans le quartier de Keur Saïb Ndoye, PROMESS se positionne comme un pôle, une plateforme de formation, d’application et d’incubation de techniciens et d’entrepreneurs en énergie renouvelable et a démarré en juillet 2018 avec la filière solaire photovoltaïque.

PROMESS entend contribuer à répondre à un double besoin.

  • D'une part, il offre une opportunité de formation qualifiante aux jeunes qui désirent très tôt se lancer dans la filière professionnelle, que ce soit par leur volonté ou pour des raisons d'échec scolaire. Par ce biais, il va appuyer la nouvelle politique éducative étatique qui vise à multiplier les offres de formation professionnelle et réduire l’enseignement généraliste non qualifiant.
  • D'autre part, le centre permet aux ménages ruraux, le souhaitant, d'accéder à la technologie photovoltaïque avec la possibilité d'entretenir les installations par des techniciens

Buts du projet PROMESS

Objectifs généraux, à moyen/long terme

  • Contribuer à la formation professionnelle et à l’insertion socioéconomique des groupes de jeunes les plus défavorisés (Orphelins et Enfants Vulnérables - OEV) dans la ville de Thiès et alentours (Bandia, Somone, Saly, Mbour)
  • Faciliter l’accès à l’énergie électrique pour les usagers domestiques et les collectivités qui en sont exclus.

Objectifs spécifiques à court terme

  • Former et délivrer une qualification professionnelle à 90 opérateurs techniques en solaire (formation initiale pour 30 jeunes déscolarisés par an ; formation continue pour 15 néo-techniciens ou entrepreneurs ruraux par an) afin de les rendre autonome dans l’installation, le suivi de systèmes photovoltaïques et la gestion d’entreprise.
  • Appuyer et faciliter l’insertion économique sur leur territoire de 30 jeunes formés par an (solateurs) dans des activités liées au développement de l'énergie solaire.